top of page
Rechercher

Ou vouloir aller plus vite que la musique


Lorsqu’il est question de souffrance, on aimerait bien vite s’en débarrasser, passer à autre chose, ne pas penser, aller de l’avant, balayer tout ça d’un revers de la main, ou encore mieux, oublier ! 😫

Et c’est tout à fait compréhensible.


Sauf que l’impatience ne nous apprend rien. Elle n’existe que pour vite combler le vide, le manque, la douleur, la tristesse, la frustration ou la colère.


L’impatience nous donne l’illusion éphémère de contrôler la souffrance, ou bien de la fuir, ou de lui faire un pied de nez 🪄 ✨

Sauf qu’au prochain tour la souffrance reviendra…🌪️


Alors que si on considérait la perturbation comme un processus normal, nous traverserions mieux la tempête.

Et cela prendra le temps qu’il faudra. C’est tout ! 😜


Prendre le temps de ralentir, de ressentir, de vivre ce qu’il y a à vivre, à chaque étape du processus, c’est la garantie d’une évolution saine et plus sereine.


S’harmoniser au cycle de la vie, c’est s’accorder ce temps précieux d’apprendre et de grandir…

Et laisser fleurir ! 😉🌷


Bien à vous

Nathalie Filippi-Paoli

Comentários


bottom of page